:: Prix Récréâtrale 2024 : Appel à textes dans le cadre des récréâtrales 2024 ouvert jusqu’au 31 juillet 2024 :: :: FESPACO : Appel à films pour la 29e édition du FESPACO ouvert du 29 février au 30 septembre 2024 :: :: Burkina Academy Awards : appel à films pour représenter le Burkina Faso aux Oscars 2024. Plus d’information burkinaacademyawars@gmail.com ::

Accueil > Actualités > « Le matin du bonheur », une bande dessinée financée par le FDCT

« Le matin du bonheur », une bande dessinée financée par le FDCT

En marge de la 17e édition de la Foire Internationale du Livre de Ouagadougou, L’Association le goût du livre a procédé, ce samedi 25 novembre 2023, à la dédicace d’une bande dessinée dénommée « Le matin du bonheur », financée dans le cadre du 5e appel à projets du Fonds de développement culturel et Touristique (FDCT).

Le matin du bonheur est une œuvre de trois bandes dessinées réunies en une seule, éditées par les éditions Teminiyis. Elle est le fruit du partenariat entre l’Association le goût du livre et l’Agence de médiation culturelle des pays du sahel. Financée à 5 200 000 FCFA dont une subvention du FDCT de 4 420 000 F CFA, il s’est agi pour l’association de faire un appel à textes sur les droits des enfants.

Cette étape a permis de recueillir 47 textes de tous les genres littéraires et d’en retenir que 03 pour en faire une bande dessinée. On peut y lire « Le matin du bonheur » écrite par Cathérine Manly/Loagboko et dessinée par Haled P. Koutawa ; « Sogo et ses enfants » de Firmin Ouattara, déssinée par Abdoul Kader Barro ; « Le sourire de Djouma » écrite par Orokia Baro et déssinée par Sévérin R.A. Nacoulma. Le thème central de ces trois histoires est le droit à l’éducation des enfants.

Pour la présidente de l’association le goût du livre, Oumou Sissoko, son projet a pour but de rendre accessible le livre de jeunesse aux jeunes au Burkina Faso et de réduire l’insuffisance de ressources littéraires et notamment de bandes dessinées pour les enfants africains. Editées en 1000 exemplaires, l’association compte distribuée ces œuvres à 20 écoles primaires pour encourager la lecture.

Fiohan Caryne Traoré/Béni, Directrice générale du FDCT, a félicité la présidente de l’Association pour l’aboutissement du projet soumis et aussi pour la qualité de cette belle œuvre. « En effet, éduquer un enfant, c’est éduquer une société et partant le monde. La cible visée notamment les jeunes ainsi que l’originalité des thématiques abordées nous réjouissent énormément et nous sommes convaincus que cette œuvre fera tâche d’huile en termes de valeur morales sur la jeunesse du Burkina Faso », a déclaré la Directrice Générale.

Service de communication du FDCT.

Portfolio