Fonds de Développement Culturel et Touristique

Accueil > Actualités > FDCT : Vers l’identification des sources pérennes de financement

FDCT : Vers l’identification des sources pérennes de financement

‘’Réfléchir sur l’identification des sources pérennes de financement’’ a fait l’objet d’une rencontre entre les responsables du Fonds de développement culturel et touristique et des acteurs culturels et touristique du Burkina. C’était le vendredi 30 août à Ouagadougou.

Crée en 2016 le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) est opérationnel depuis 2017. Trois ans après l’heure est au bilan afin de tirer des renseignements pour renforcer davantage son efficacité opérationnelle. ‘’ La mobilisation des ressources est l’un des défis majeurs que nous devons relever au regard de la forte demande des acteurs culturels et touristiques’’ souligne le directeur général Alphone Tougouma. L’Etat et d’autres structures comme l’Union européenne, Wallonie Bruxelle International, la coopération Suisse, etc restent le gros partenaire financier du Fonds mais, ajouter le directeur, d’autres sources de financements sont à explorer. ‘’ De 2016 à 2019 le fonds a pu mobiliser au total trois milliards neuf cent quarante-six millions (3 946 000 000) de F CFA contre une prévision de trois milliards (3 000 000 000) à quatre milliards (4 000 000 000) de F CFA par an’’ révèle M. TOUGOUMA qui note toutefois au regard de l’expérience avec les partenaires technique et financiers la nécessité de réfléchir à d’autres sources de financement plus durables. ‘’

La subvention actuelle de l’Etat ainsi que celle des partenaires techniques et financiers, quoique relativement importante invite à réfléchir sur l’identification de sources pérennes et endogènes de financement du FDCT en vue de renforcer ses capacités financières et assurer sa durabilité, d’où l’idée de la rencontre. Une journée durant les acteurs ont réfléchis à des solutions structurante et réalisable. Un atelier national de validation de cette proposition est prévu pour les mois à venir.